Collectif d’acteurs
Alain Dugas


De
Laurent Javaloyès

Mise en scène :
Pierre Maillet

Chansons écrites par Laurent Javaloyès

et mises en musique par Les Portugaises ensablées

Avec :
Marc Bertin, Raoul Fernandez, David Jeanne-Comello,
Mélanie Leray, Pierre Maillet, Florian Parra,
Marie Payen, Patricia Pottier, Valérie Schwarcz,
Elise Vigier et Vincent Voisin

Musiciens :
"Les Portugaises ensablées" : Adam Alvarez, Antoine Giraud,
Pascaline Jean, Lawrence Le Herrissey, Alexis Routhiau, Assen Tzankov

Lumières :
Yannick Fouassier

Décor :
Patrick Le Joncourt

Costumes :
Laure Mahéo

Son :
Manu Léonard

Film réalisé par
Bruno Geslin

Igor et caetera ...

" Moi tout de suite comme quand j’étais (et que je suis encore jusqu’au bout) enfant, je voulais arrêter le monde quelques instants pour le regarder et lui raconter des histoires… C’est mon rêve – et le théâtre me semble devoir converger vers cela…"

Laurent Javaloyes

L’HISTOIRE

Igor et caetera est une pièce inachevée de Laurent Javaloyes. Elle raconte l’enfance d’Igor. Autour de lui, il y a la mère ; Marie-Blanche la sœur aînée ; Boucle d’or le petit frère. Il y a l’ami Momo et un père militaire dont tout le monde subit les va-et-vient. Et plus tard Igor est un homme, avec ses souvenirs, la musique et ses chansons.

Igor et caetera est un conte de fées. Ou plutôt un conte de sorcières. En tout cas un conte. Et comme dans tous les contes, il y a de l’horreur et du sordide. Ici, tout est vu à travers les yeux du petit Igor. Y passent l’inceste, la violence du père sur les membres de la famille, les envies de meurtre, etc. Ces faits sont posés comme des actes, sans analyse ni psychologie. On "fait avec", et quand on est enfant, on s’en arrange avec le jeu. Du théâtre donc. Ce que fait Igor, ce que fait la mère, ce qu’ils font tous à l’intérieur de cette histoire.

Igor et caetera est un grand rêve éveillé. Totalement intemporel. A la manière du "il était une fois". Les tableaux commencent par "quelque temps plus tard". La véritable lucidité réside finalement dans la fuite : l’envie de dormir rattrapée par le somnambulisme, l’envie de voyages avec l’ami Momo, cligner des yeux pour faire disparaître ou apparaître les gens, et plus tard, adulte, l’envie de voler. Tout est accepté, même les pires choses, parce qu’il y a la conviction permanente que la réalité est ailleurs. Qu’on ne vit pas la vraie vie. Que l’on rêve.

La musique

Les Portugaises Ensablées - un groupe composé de six musiciens jouant violon, mandoline, banjo, contrebasse, trombone, batterie, xylophone, percussions, piano, orgue, tuba, accordéon, harmonium - ont composé la musique du spectacle. Outre le travail musical sur la pièce même, Les Portugaises Ensablées ont mis en musique des chansons et des poèmes - écrits également par Laurent Javaloyes - qui participent à raconter l’histoire d’Igor.

Pierre Maillet St Brieuc, le 22 Septembre 1997.


(courrier de Laurent Javaloyes adressé à Pierre Maillet)

Pierre, Voici donc 2 jeux de « Igor et caetera ». 1 pour toi et l’autre à circuler si certain(e)s veulent lire. Pour l’instant le principe structurel du texte est fondé sur des souvenirs marquants par rapport au protagoniste, des souvenirs d’évènements, jeu entre le présent et le passé cauchemardé. Bref ! Cela date d’il y a un an. Il faut évidemment que je m’y replonge. Pour l’instant cela est très autobiographique mais je sais qu’il faudra à un moment anticiper sur « l’avenir » de cet Igor…Sinon je ne suis pas certain du titre. Je serais heureux que tu m’en parles jeudi. Je retourne à ma « déclaration des droits de l’homme ». Très dur à apprendre c’est peut-être pour cela qu’un certain nombre de dirigeants ne les savent toujours pas. Je t’embrasse très fort. Pensées pour toi.

Laurent

CHANSON D’IGOR

Quelque temps plus tard…
C’est au Cabaret Du Bout du Monde que ça se passe…
Igor grand.

Je suis né en Bretagne
Mon père était en campagne
Il était missionnaire militaire
Il aimait faire la guerre
Ma mère était serveuse
Spécialement nerveuse
En attendant mon père
Elle aimait l’adultère
Ma sœur était salope
Elle tapinait des clopes
A la marine entière
Des pipes elle aimait faire
Mon père était le bagne
Il partait en campagne
Une gueule de militaire
Il jouissait d’faire la guerre
Mon frère était givré
Des neurones jusqu’aux pieds
Mon frère était chagrin
Quand il s’prenait des pains
Et voilà c’est fini !

Laurent Javaloyes (1965-1999)

Igor et caetera… mêle théâtre et musique vivante ; les 6 musiciens des Portugaises Ensablées et le comédien/chanteur David Jeanne-Comello partagent le plateau avec les comédiens.
Entre les chansons et l’environnement sonore joués en direct, se mélangent deux goûts affirmés : l’un pour l’interprétation de chansons, l’autre pour l’illustration musicale.
Deux univers se juxtaposent, nul doute que l’expérience sera enrichissante et affirmera une véritable identité au groupe et à l’album à venir.

PRODUCTION
Théâtre des Lucioles
Le Quartz / Scène Nationale de Brest
Théâtre de Cornouaille / Scène Nationale de Quimper

Date et lieu de création :
mars 2001 au Théâtre National de Bretagne

 
@ Théâtre des Lucioles 2017